lundi 22 septembre 2008

Evolution de colocation

Chaque jour qui passe ajoute sa liste de faits troubles : cahouettes capables de se déplacer d'elles-même, gâteaux qui s'autoconsomment, sacs plastiques spasmophiles, colocataire sujette à des visions «criantes» de vérité...

Rejetant l'hypothèse de la folie personnelle de ma coloc ou de ma pomme, rejetant également celle de la présence d'un esprit frappeur, il me semble que je n'ai pas eu il y a peu des visions : nous avons commencé une colocation à trois. Bien entendu, comme dans toute colocation à plus de deux, il y en a au moins deux qui ne se supportent pas. À tel point d'ailleurs que je doute d'avoir suffisamment d'imagination pour faire s'estimer mutuellement ma coloc et mon micro-coloc...

Photo de Creepling ( site de deviantART )


Note pour plus tard : faire une belle plus-value en revendant le tank à la coloc' (tellement plus motivée).

1 commentaire:

SiimonPills a dit…

Bonne chance pour l'attraper!