vendredi 10 octobre 2008

Geste fort

Français, françaises,

mon constat ne peut être plus simple : le monde a peur.


Aussi, en ces temps sombres pour l'économie et bien plus sombres encore pour les journalistes, j'ai décidé d'envoyer un signal fort. Trichet appelant au calme ou le gars qu'est Président n'ont qu'à bien s'accrocher.

J'ai en effet solennellement décidé de participer au plan d'actionnariat proposé par ma société au moment même où — on s'en doute — l'action de celle-ci se casse la figure (environ 30% de baisse en une semaine).

D'ores et déjà, je note que, depuis cette décision, l'action de la société remonte en fin de séance de 7% (par rapport au cours où je l'ai eu). Si c'est pas le signe que j'ai sauvé le monde à moi tout seul !


Note pour plus tard : la prochaine fois, je sauve le climat.

1 commentaire:

antz a dit…

Le monde a peur ? ha bon ?

Finalement tout ça est d'une simplicité enfantine...

On a prêté à des pauvres. On a financé l'économie avec les ardoises du poivrot du bistrot du coin... en les faisant passer pour des créances de qualité. Moi ça me fait bien rigoler.. comme l'immo "qui ne fait que monter".

Si seulement les profs de "science" éco étaient capables d'expliquer ce genre de mécanisme rudimentaire... Le salut passe par l'éducation !

On privatise les gains, on nationalise les pertes. Comme d'hab'. On ne laisse pas le banquier faire faillite parce qu'il tient les flux financier en otage. Sous l'effet de la constipation on donne ce qu'il veut à l'arnaqueur ultime...respect.

Quoi ? je fais de la provoc ? Bon allez, un peu, j'avoue.