dimanche 20 janvier 2008

Vive la Creuse !

Je dois aujourd'hui le confesser, pour ma plus grande honte : la Bretagne connait une rivale sérieuse en terme de gastronomie; une rivale inquiétante car elle n'est qu'un département en France. La Creuse ! Cette déclaration ne se veut pas futile, loin de là. Car il en faut de l'habileté culinaire pour dépasser la région qui laissa à l'humanité le beurre salé, les crêpes dentelle, le kouign aman, le kig ha farz, le far breton, l'andouille de Guéméné et le pâté Hénaff (pâté dont on fêta le centenaire l'an dernier).

Il a suffi d'une recette de cuisine un jour de glandouille à domicile pour qu'enfin mes papilles daignent reconnaître que la Creuse n'était pas un rien géographique tout juste bon à nommer une vague étendue de vide campagne pas folichonne. Une recherche hasardeuse du côté de chez Marmiton me donna ce dimanche matin la recette du Creusois dont j'avais déjà pu apprécier une fois l'excellent goût. Bien qu'il soit complétement différent du kouign aman précédemment vanté en ces lieux, il en arrive à le concurrencer sérieusement du point de vue de mon palais.

Accessoirement, il s'agit d'un gâteau que j'ai réussi du premier coup... la seule difficulté ayant été de dénicher un des ingrédients chez un sympathique épicier allemand jusqu'à alors inconnu de ma pomme. Citons ici la recette in extenso.
- 5 blancs d'oeufs;
- 250 g de sucre en poudre;
- 120 g de farine;
- 120 g de beurre fondu et refroidi;
- 100 g de noisettes en poudre.

Mélanger le sucre, la farine et les noisettes. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger les ingrédients. Battre les blancs d'oeuf en neige ferme et les incorporer au mélange. Cuire à four doux à 150° pendant 45 minutes puis faire refroidir.

Merci aux habitants de la Creuse. Si cela ne tenait qu'à moi, je vous ferais bretons d'honneur !


Note pour plus tard : les creusois sont nos amis, il faut les aimer aussi.

1 commentaire:

Clio a dit…

Pour ma part, je reste convaincue que la Bretagne est un des hauts-lieux de la gastronomie, avec rien de moins que le far breton, quasiment mon gâteau préféré, le caramel au beurre salé, les crêpes dentelles et les crêpes tout court...

Ceci dit, vu mon ascendance, je ne peux que t'inciter à jeter un oeil et tes papilles vers la gastronomie savoyarde: gâteau de Savoie, brioche de Saint-Genix, fondue savoyarde, tartiflette, raclette, reblochon, tomme de Savoie...
Vive la Savoie! ;-)